16/08/2017

La promenade du cimetière américain

Lundi 14 août.. Suis en congé. A l'extérieur un merveilleux soleil..
Je décide donc d'aller marcher l'après-midi.
Je me mets en quête d'une balade sur internet.
Sur le site de la Maison du Tourisme du Pays de Herve, j'en trouve une qui directement m'attire..
"La promenade du cimetière américain".

Tracé rural et historique (site classé) avec passage par le cimetière américain dit "d'Henri-Chapelle" à Hombourg, nécropole de 23 ha dans un écrin de verdure. Vue magnifique sur le Pays de Herve.  

Une distance affichée de 10,5 km.

Capture d’écran (18).jpg

Après avoir pris une petite collation pour dîner, je me rends à Hombourg..
C'est devant l'église de ce petit village que commence la promenade.

DSC_0007.JPG

L’église St Brice

Édifice à trois nefs primitivement du XIIIe siècle mais reconstruit en 1717 (les trois travées les plus éloignées du chœur qui s’ouvrent sur les côtés par des colonnes toscanes en pierre) puis allongé en 1838-39 par la première travée et le chœur ainsi que la tour et ses deux annexes.

L’église de Hombourg est dédiée à St Brice, évêque de Tours et successeur de St Martin.  

DSC_0038.JPG

La carte du Chevalier de Soupire (1749) mentionne l’existence de la chapelle qui date effectivement du XVIIIe siècle. La carte du Comte de Ferraris (1777) mentionne aussi une construction à cet endroit mais sans préciser (alors qu’elle le fait ailleurs) qu’il s’agit d’une chapelle. Elle pourrait éventuellement avoir été construite avec les matériaux d’une construction antérieure située à cet endroit et, dans ce cas, être légèrement postérieure voire même dater du début du XIXe siècle. Le linteau droit en calcaire pourrait corroborer cette pos­sibilité. Par contre les élévations, surtout à l’arrière, en grès ferrugineux et les chaînes d’angles en calcaire inciteraient plu­tôt à confirmer la présence de cette chapelle dès le XVIIIe.

L’intérieur très simple est chaulé et comporte un autel en pierre calcaire sur un pied. La statue de la sainte, plus récente, est la figure traditionnelle de Ste Anne enseignant les saintes écritures à sa fille Marie encore enfant.

DSC_0052.JPG

Le château Veltjaeren se cache dans une dépression de terrain, au sud de la route Aubel -Hombourg et à l'ouest de la route Henri-Chapelle - Teuven.
Parmi les anciens manoirs fortifies du duché de Limbourg, c'est peut-être l'un des plus intéressants, parce qu'il a conservé, presque intact, son aspect primitif.

Il date du 14ème siècle.  Le château fut incendié en 1286 par le duc Jean 1er de Brabant pendant la guerre de succession du Limbourg et ensuite rebâti.  Il est construit en moellons de grès et se présente en ‘U’ et comprend le corps du logis principal, entouré de deux ailes. On accède au bâtiment principal composé de trois niveaux (au 1er niveau : les caves et au 2ème et 3ème niveau : les habitations) par un pont en moellons de grès à deux arches.  Il a été classé le 30 mars 1987. 

Ce château n'est pas accessible au public.

DSC_0082.JPG

Le cimetière américain dit de Henri-Chapelle à Hombourg - Vogelsang.

D’une superficie d’environ 23 hectares, ce cimetière militaire a été créé en septembre 1944 par la première Division d’Infanterie de la Première Armée Américaine. La construction du cimetière et du Mémorial fut terminée en 1960. 7.989 soldats américains tombés au cours de l’avancée de la 1ère Armée à travers le nord de la France, la Belgique, les Pays-bas, le Luxembourg et l’Allemagne ainsi que durant l’âpre « Bataille des Ardennes » de l’hiver 1944-1945 reposent dans cette nécropole. A l'extrémité droite de la colonnade, la salle-musée accueille les visiteurs avec de vastes cartes murales détaillant les différentes offensives des alliés dans la reconquête de l'Europe. Outre les informations sur le cimetière dont peuvent y disposer les visiteurs, il leur est loisible d'y signer le registre. De l’esplanade, magnifique vue sur le Pays de Herve

Toute l'histoire de cet endroit et de ce cimetière ici

Aubel-église_de_la_Clouse_(1).JPG

 

Depuis des siècles, des manants occupent les terrains proches de la Berwinne. Le lieu a d’ailleurs pris le même nom que la rivière : « Birven » . En l’année 1644, le hameau, important pour l’époque voit, autorisé en cela par le prince-évêque, Louis-Ferdinand de Bavière, se fixer sur son territoire un ermite, Pierre-Michel. Celui-ci y bâtit un modeste oratoire dénommé bien vite par les fermiers de l’endroit : « Op de Kluis », « A l’Ermitage ».  Ainsi s’explique l’origine de la chapelle et le nom de la paroisse, nom qui, petit à petit va supplanter le premier.

Le hameau de la Clouse possède une église, construction de 1789 très simple qui regroupe maison pastorale et chapelle. Un chronogramme latin, caché aujourd’hui par le zingage, rappelle cette date, ainsi que la maxime : «  ad auxilium ovilis repullulo » (traduction : «Je renais pour aider la bergerie »). Les orgues, buffet à décor Louis XVI datant de la fin du 18e siècle, sont classées. Parmi les statues, seules celle de Saint Antoine ermite, austère et émacié, présente un intérêt ancien ( début du XVIe siècle).

Après ce petit hameau, je prends la direction de la route du cimetière américain . Je dois après avoir rejoins celle-ci traverser plusieurs prairies.. Normalement il y a des échaliers, mais hélas, ceux-ci ou ont été enlevés, ou ont été clôturés. Ce qui m'oblige de passer au milieu des vaches, des ânes et de passer par dessus ou en dessous clôtures. Je me sers de mon gps de marche pour me retrouver sur le bon itinéraire.. Je vais communiquer ce souci à la Maison du Tourisme.

DSC_0119.JPG

1200px-Gulp-Slenaken.jpg

La Gulp est une petite rivière affluente de la Gueule qui prend sa source au nord de Henri-Chapelle.  Elle a creusé sa vallée au sein d’une région bocagère vallonnée où alternent prairies, haies, bosquets,…Les prairies occupent l’essentiel de l’espace agricole. Des bois occupent les pentes les plus fortes et les crêtes. On y trouve un habitat dispersé peu dense, les quelques fermes et habitations longent généralement la route qui en suit le fond.  L’aire paysagère n’englobe pas de village, seulement des extensions récentes du village de Hombourg.  Dans la vallée, on retrouve quelques éléments bâtis remarquables tels que deux anciens moulins et deux fermes-châteaux et n’oublions pas le cimetière américain.

DSC_0129.JPG

 

Avant de terminer cette promenade, une petite traversée du Bois de Hees qui surplombe la vallée de la Geule et de la Gulpe. Dans l’entre-deux-guerres, ce domaine servait de terrain d’exercices à l’armée belge. En raison de sa faune et sa flore riches et variées, telles que l’orchidée pourpre et mâle, une partie du bois fait l’objet d’une mesure de classement.

Je terminerai ce post en vous indiquant que le balisage de la promenade est losange bleu sur fond blanc.

Vous pouvez découvrir d'autres photos ici.

A bientôt.

 

18/01/2017

De Val Dieu à Julémont et retour

Balade de 12 kms.
Balisage divers..

val dieu; julémont

 

Profitant d’une journée ensoleillée mais hivernale, je pars sous une température de -2°, de la magnifique abbaye du Val-Dieu, haut lieu du tourisme dans le pays de Herve, en début d'après midi.. 

DSC_0003.JPG

   L’abbaye du Val-Dieu, dont les origines remontent au Moyen-âge (elle a été fondée en 1216), est nichée dans la vallée de la Berwinne, entre vergers et bosquets, et se compose d’une très haute église de style néo-gothique, d’un château abbatial précédé d’une grande ferme et entouré d’un parc, et d’un moulin.

DSC_0120.JPG

Quelques moines l’habitent encore, mais, dans sa plus grande partie, elle s’est reconvertie au tourisme, attirant chaque week-end des quantités de visiteurs, en grande partie Néerlandais ou Allemands. Elle fait partie de la commune d’Aubel, mais borde l’ancienne commune de Charneux (actuellement rattachée à la ville de Herve).

Je quitte l’abbaye et, prenant la route en direction de Froidthier, en longeons le parc sur un demi kilomètre environ.

DSC_0007.JPG

Je bifurque dans la première route à droite, qui remonte sur la colline,

DSC_0011.JPG

jusqu’au lieu-dit Groumette,

DSC_0021.JPG

où nous je prends la peine d’admirer une belle demeure du 18ème siècle,aux linteaux et aux encadrements de fenêtre en pierre de taille.

DSC_0023.JPG

En me retournant, je profite d’une très belle vue sur le pays de Herve, vers Aubel.

DSC_0024.JPG

Je continue tout droit, traverse une grand-route,et suis la route de Charneux

DSC_0028.JPG

jusqu’au hameau de Wadeleux, dans une petit vallon.

DSC_0029.JPG

J'y tourne à gauche, et atteins bientôt le restaurant du même nom, qui a bonne réputation.

DSC_0033.JPG

Je le dépasse, et je remonte par un sentier entre les haies, qui longe la grand-route d’assez loin.

DSC_0040.JPG

Il amène au hameau des Fawes, où un centre d’accueil et de classes de découvertes pour enfants s’est installé dans un ancien couvent.

DSC_0056.JPG

J'emprunte la grand-route sur la droite pendant une cinquantaine de mètres, puis j'oblique à gauche dans un chemin asphalté qui remonte les flancs d’une autre colline.

DSC_0059.JPG

Elles se succèdent sans répit au Pays de Herve, et c’est sans doute ce qui rend cette région si agréable pour le promeneur qui, à tout moment, jouit de vues magnifiques, comme celle sur le village de Charneux qui s’offre à nous vers la gauche.
Des enfants se sont amusés à faire un bonhomme de neige dans les champs avoisinants cette route.

DSC_0066.JPG

La petite rue en rejoint une autre, un peu plus large. Je prends sur la droite. La route fait un coude vers la droite. Je la quitte quelques centaines de mètres plus loin, vers la droite dans un chemin qui ménage de jolies vues sur le village de Julémont et les vergers environnant puis,

DSC_0074.JPG

DSC_0076.JPG

après avoir dépassé quelques habitations anciennes,plonge vers un ruisseau très bucolique et bordé d’arbres en trognons.

 

DSC_0088.JPG

DSC_0087.JPG

Le chemin, devenu sentier, m'amène au hameau d’Asse.

DSC_0089.JPG

DSC_0093.JPG

DSC_0097.JPG

C'est ici que je décide de modifier le l'itinéraire prévu. Au lieu de prendre vers le hameau, je choisis de bifurquer sur la gauche et de monter vers Julémont.

DSC_0103.JPG

J'avais envie d'y découvrir l'église appelée église de la Vierge Marie.

DSC_0105.JPG

Depuis le 13ème s. existe à Julémont une chapelle probablement d'origine castrale. L'église actuelle fut construite entre 1926 et 1928. Elle domine l'horizon et se distingue à des kilomètres à la ronde.

Je rédigerai un post pour ce village prochainement.

DSC_0107.JPG

J'avoue sincèrement que la partie de l'itinéraire qui termine cette balade n'est pas la plus agréable.. Je l'ai découvert ayant modifié le circuit initial.

Je reprends le départ vers la droite de l'église en parcourant quelques centaines de mètres sur ma grand route. Je tournerai bientôt à droite, à hauteur de l'école de Julémont, pour quitter cette route à grande circulation .

J'entame alors la descente vers le hameau de Asse .

DSC_0108.JPG

Je continue toujours droit droit cette route jusqu'au moment où j’atteins la plaque Val Dieu 1 km.

DSC_0114.JPG



Je tourne dès lors à gauche puis quelques minutes plus tard j'oblique sur la droite dans un petit sentier.

DSC_0115.JPG

Ce sentier m'amène sur le dernier tronçon de retour

DSC_0119.JPG

vers l'abbaye, le parking et ma voiture..

Je reviendrai certainement dans le futur à Val Dieu refaire cette marche mais dans sa version initiale.. La fin du parcours semble plus intéressant.

Vous pouvez retrouver toutes les photos de cette balade ici

Screen Shot 01-17-17 at 06.16 PM.jpg

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

06/08/2016

En passant par la chapelle du facteur

Ce samedi 6 août, le soleil étant de la partie dès tôt le matin, je me suis décidé à partir en ballade.

J'ai cherché sur le web un endroit qui pourrait être intéressant à découvrir et je suis tombé sur une chapelle en hommage un facteur assassiné il y a de nombreuses années..

J'ai donc décidé de faire une balade dans ce coin là.

Les sentiers de Dave (8,3 kms)

Le point de départ de cette balade est l'église de Naninne

DSCN0201.JPG

 

L’église actuelle fût érigée en 1870, non pas sur l'emplacement de la précédente mais sur un terrain légué par la famille Pierpont. L'église précédente qui dépendait de Dave depuis le 12e siècle était située sur la place. 
  Le château de la famille de Pierpont se trouvait à coté de l'église, ils avaient leur entrée particulière à gauche de l'église. Le passage est actuellement inaccessible. Une tribune leur était destinée. Les vitraux du coeur de l'église sont un don de la Famille. L'autel actuel en bois sculpté est un héritage de l'ancienne petite église.

L'église de Naninne est construite en pierre bleue.Les vitraux du coeur de l'église sont un don de la Famille de Pierpont. Les vitraux actuels représentent des 14 stations du chemins de croix. L'autel du chœur et la chair de vérité sont ornés des statues de Saint Roch, Saint Hubert, Sainte Barbe. L'autel de gauche est dédiée à la Vierge et l'Enfant tandis que celui de droite est dédié à Saint Lambert, patron de l'église. Ces deux autels sont en bois sculptés. L'église possède trois cloches, l'une fût donnée en 1835 par Henri Ettinger, une seconde en 1894 par Charles Bosserez et la troisième appartenait à la chapelle de Naninne. Mais en 1943 deux des plus belles cloches furent refondues par les Allemands et remplacées en 1952.

L'église dans notre dos, on descend sur la droite la route qui mène à Dave.

A peine 10 mètres plus bas,on prend sur la droite une petite rue qui monte.

DSCN0202.JPG

 Au croisement en Y, on prend sur la gauche un petit chemin (signal voie sans issue).  Ce chemin devient un sentier.

DSCN0205.JPG

 

On rejoint un chemin que l'on prend légèrement sur la gauche.

DSCN0216.JPG

 

On prend sur la gauche, un chemin de terre qui descend légèrement.

DSCN0220.JPG

 

On arrive à la chapelle du Facteur

DSCN0224.JPG

DSCN0225.JPG

 

Cette petite chapelle a été érigée à l'endroit précis où fut tué le facteur Joseph Roland. En ce matin de février 1886, il redescend de Naninne vers Dave, après avoir encaissé une forte somme d'argent auprès d'un particulier. Il emprunte un petit chemin à travers bois, alors assez fréquenté. A l'entrée du bois, quelqu'un l'attaque et le laisse pour mort le long du chemin, après avoir dérobé l'argent... Des jeunes gens, qui se trouvaient non loin de là entendent ses cris, mais prennent peur et s'enfuient. Des bûcherons le retrouvent mort quelque temps plus tard. On finira par retrouver le coupable. Il s'agit de la personne qui lui a confié l'argent... et qui espérait ainsi retoucher une deuxième fois la somme auprès de l'administration des Postes. Malheureusement pour lui, des témoins l'on aperçu dans le bois au moment du crime.

On continue tout droit et le chemin descend toujours.

Au bas de la descente, on arrive sur une route que l'on prend sur la droite. Puis à nouveau, au carrefour 100 m. plus loin, on prend légèrement à droite

DSCN0238.JPG

On traverse la route de Namur à Yvoir, pour prendre juste en face un petit tunnel, qui passe en-dessous du chemin de fer, directement après, on tourne à gauche.

DSCN0241.JPG

DSCN0243.JPG

DSCN0249.JPG

 

On arrive sur la petite place de Dave, face à la Meuse et à l'île de Dave

DSCN0268.JPG

La petite place de Dave est un ancien lieu de villégiature où les namurois venaient le dimanche pour piqueniquer et se baigner dans la Meuse. En face, on peut voir Wépion, et entre les deux, l'île de Dave. Il s'agit de la plus grande île de Belgique. C'est actuellement une réserve naturelle, couverte de peupliers, frênes et ormes, ainsi que de quelques arbres fruitiers et de prés qui évoquent les anciennes pratiques agricoles, propres aux îles mosanes. Les berges accueillent la nidification du Martin-pêcheur.

Ensuite on prend le petit sentier, sur la gauche, qui longe les murs du château.

DSCN0269.JPG

On prend la rue sur la gauche.

On tourne à droite, un petit chemin qui nous fait repasser en dessous du chemin de fer (baissez la tête).

DSCN0274.JPG

A la sortie, on prend la rampe sur la gauche, puis on continue 10 m. sur la route Yvoir-Namur, pour prendre ensuite une petite rue sur la droite (signal sans issue).

DSCN0276.JPG

En face des grilles de la grosse villa, on prend sur la gauche un petit sentier qui tournera directement à droite.

DSCN0277.JPG

On passe sur un petit pont et on continue tout droit.

DSCN0283.JPG

 

 On prend au autre petit pont sur la droite et continuer par un petit sentier qui monte fort et se termine par un escalier.

DSCN0301.JPG

On traverse la route en macadam pour prendre un petit chemin en face (Haies des Pauvres)

DSCN0305.JPG

On arrive sur une route, que l'on prend à gauche, mais que l'on abandonne directement pour un chemin herbeux qui descend légèrement, à nouveau sur la gauche.

DSCN0314.JPG

On prend la rue en macadam qui monte sur la droite

Ensuite on prend un petit chemin (signal sans issue) sur la gauche, qui devient ensuite un sentier.

DSCN0329.JPG

Au croisement, on continue tout droit par la rue du Pont de bois.

Au croisement en Y, on suit la rue principale, légèrement sur la gauche.

DSCN0334.JPG

DSCN0336.JPG

En haut de la côte, admirez le superbe paysage vers Naninne.

DSCN0343.JPG

On continue tout droit par un chemin herbeux.

DSCN0347.JPG

 

Juste avant la route, on prend un autre sentier qui monte très fort à l'extrême-droite.

DSCN0354.JPG

On rejoint une rue en tarmac. On continue tout droit.

Au croisement, on tourne à gauche.

On rejoint la route de Naninne à Dave, on la prend sur la gauche.

Et on aperçoit l'église, notre point de départ.

Je vous conseille cette belle balade que je situerai au niveau

3 sur 5 au niveau difficulté.

Retrouvez toutes les photos de ce parcours ici

 

 

 

04/06/2016

Promenade du château de Vêves

Cette balade prend son départ devant l'église de Celles (Houyet).

Veves

Sa distance est de 6,5 kms et son temps de parcours est de deux heures. Je la classerai de facile à moyenne. Son balisage est triangle rouge.

En montant le chemin de Croix,

Veves

on aperçoit à main droite l'ermitage.

Veves

On suit le chemin en graviers sur la gauche et à la route on prends à droite. Ce chemin contourne l'école

Veves

et nous offre 100 mètres plus loin une magnifique vue de Celles.

Veves

Une aire de repos vous attend au petit carrefour où vous prendrez à gauche en direction de la croix de Lavis. A cet endroit, suivez la flèche Château de Vêves.

Veves

Vous traverserez ensuite le petit village de Vêves

Veves

en longeant la chaussée Romaine garnies de petites bâtisses très typiques. Traversez le carrefour et montez la rue du Furfooz.

Veves

200 mètres plus lois, le château de Vêves se dresse et vous attend pour une visite.

Veves

Après le château on monte pendant 1 km jusqu'à la fourche où l'on prend à droite. 200 mètres plus loin, avant la ferme, prendre le petit sentier sur la gauche.

Veves

Veves

 

On le suit et au prochain croisement, on prends la descente à votre droite.

Veves

Veves

Lorsque qu'on arrive sur le chemin ferme, en sortant du bois, on prends à droite.

Veves

on traverse le carrefour au stop et on descend le village pour revenir au point de départ.

Veves

 

Très jolie balade.
Pour retrouver mes photos c'est ici

Mes deux prochains post :

-Le château de Veves
-Celles un des plus beaux villages de Wallonie

 

Les Aiguilles de Chaleux

Lors de mon séjour de 3 journées dans la région de Dinant, j'ai opté pour la marche en matinée.
J'ai découvert une très belle balade. Et j'ai envie de la partager avec vous.
Son kilométrage est de 8,7 kms. Elle est balisée triangle bleu.
Le départ se situe au parking près de l'Auberge de la Lesse à Gendron-Celles.

Dscn8268.jpg

Cette balade de 3 heures nous emmène sur les bords de la Lesse, en contrebas de l'oppidum romain de Furfooz, nous fait remonter vers ce village avant de redescendre par un chemin qui domine les aiguilles de Chaleux. Une balade sans trop de difficulté, à l'exception d'une descente vers la Lesse dans un chemin parfois assez pierreux.

ScreenShot002.jpg

Du pont qui enjambe la Lesse, il faut descendre sur la rive gauche de la rivière en traversant le site de départ des kayaks.

DSCN8272.JPG

On emprunte alors une route asphaltée qui nous emmènera aux aiguilles de Chaleux.. Mais rassurez vous, il n'y aura pas toujours du macadam.

On suit la Lesse sur une partie du parcours et parfois même on se retrouve face à elle.

 

DSCN8274.JPG

DSCN8291.JPG

 

DSCN8303.JPG

 

Lors de ma balade, de nombreux jeunes descendaient le cours de la Lesse en kayak. Plusieurs d'entre eux nous criaient bonjour et j'ai même du aidé des jeunes kayakistes à quitter le bord de ce cours d'eau..

DSCN8312.JPG

 

DSCN8311.JPG

DSCN8317.JPG

 

Arrivé au bord de Lesse... Quand celle ci est basse, on peut la traverser à gué.

DSCN8320.JPG



Mais je prendrai le plan B. Me rendre de l'autre côté par le pont du chemin de fer...

Dscn8324.jpg

DSCN8326.JPG

Dscn8327.jpg

Cette traversée du pont nous permet de continuer par un chemin empierré, en rive droite cette fois, jusqu'au pont (appelé "pont de 56 m").

Dscn8337.jpg

DSCN8348.JPG

Après ce pont, nous prenons un chemin remontant à travers bois vers Furfooz et qui passe par le point de vue du majestueux cirque des falaises "Aiguilles de Chaleux"

Mais attention sur quelques centaines de mètres...

14956460.gif

Dscn8356.jpg

Les Aiguilles de Chaleux sont constituées de calcaires viséens, gris clair ou gris perle, en bancs d’épaisseurs pluridécimétriques, tantôt mal, appartenant à la Formation de Neffe. Vers le nord, on passe à des calcaires gris foncé et noirs rattachés à la Formation de la Molignée. Au sud, au pied d’un abri-sous-roche (parfois désigné sous le nom de Grotte ou Trou de Chaleux), apparaît un peu de dolomie. Ces formations sont d’âge viséen (moliniacien). 

Le site des Aiguilles de Chaleux a été classé par arrêté royal 04/04/1939. Il fait partie du Patrimoine exceptionnel de Wallonie.

DSCN8364.JPG

Et c'est à cet endroit que je découvre un superbe point de vue sur la vallée..

DSCN8368.JPG

DSCN8365.JPG

 Je rejoins le village de Furfooz par les campagnes du plateau.

DSCN8372.JPG

DSCN8375.JPG

DSCN8378.JPG

DSCN8384.JPG

Peu après l'église je prend la route sur la gauche et après quelques dizaines de mètres directement un chemin sur la gauche. Soyez attentif car sinon comme moi, vous continuerez tout droit et c'est quand vous arriverez à un chemin privé que vous devrez faire demi tour pour trouver ce petit chemin.

 

DSCN8395.JPG

Il nous amène par la campagne jusqu'au versant boisé du Ry de Vêves.

DSCN8398.JPG

DSCN8403.JPG

On redescend vers le point de départ par un étroit sentier.

DSCN8414.JPG

Et on arrive au bord du ruisseau es Forges.

DSCN8418.JPG

DSCN8422.JPG

DSCN8427.JPG

 

On continue cette balade en suivant le balisage et l'on arrive sur la route qui nous ramène au parking près de l'Auberge de la Lesse.

DSCN8429.JPG

Je ne peux que vous conseiller d'un jour vous rendre dans cette région et de faire cette jolie balade promenade. Munissez vous de votre appareil photo.. Et vous pourrez immortaliser de beaux clichés.

Pour voir les miennes cliquez ici

Le prochain post une deuxième balade de cette région