19/06/2017

En marche aux Bruyères

C'était le 10 juin dernier, destination Grivegnée pour une participation à l'une des marches organisées par le club de marche de Jupille "Les Bruyères en Marche".

logo_14085_800_800.jpg

Même si les idées surgirent fin 1972, début 1973 du temps du curé Rpger Vanderhoven, c'est avec le curé Lejoly qu'elles vont éclore.
Roger Thomsin, marcheur aguerri qui s'y connaît dans le monde de la rendonnée avait le projet de créer une marche au hameau des Bruyères mais il était exigeant, il voulait du sérieux.

Il propose au curé Lejoly d'affilier le centre paroissial à la Fédération des Marches Populaires et plus étonnant à la Fédération Internationale des Sports Populaires.

La première marche aura lieu le dimanche 25 novembre 1973.
Cependant des évènements lointains vont avoir des répercussions sur l'organisation de cette marche. Rappelez -vous , le samedi 6 octobre 1973, 13 hrs, jour de la fête du Grand Pardon, le jour le plus sacré chez les Juifs, l'Egypte, la Syrie et la Jordanie vont attaquer Israël. Trois semaines de guerre.
A ce moment, les pays producteurs de pétrole réduisent leurs exportations de pétrole. Le baril devient très cher.

Le gouvernement belge imposa dès lors les dimanches sans voiture.
Question que se posa Roger Thomsin ; Peut-on envisager la réussite d'une marche , de surcroît la première lors d'un dimanche sans voitures alors que tant de marcheurs sont attendus?
La décision fût prise dans le cuisine du curé. Pas d'annulation de la marche. On ne changera pas la date mais elle sera organisée les deux jours, le samedi 24 et le dimanche 25 novembre. Elle accueillera  800 marcheurs.

Après cette marche réussie, un club se formera.
Rendez vous le 25 et 26 novembre 2017.
Ce 10 juin, c'était la marche de l'après midi.

 

Imageyyyy1.jpg

J'ai opté pour le parcours des 12 kms.

Screen Shot 06-10-17 at 06.37 PM.jpg

Choix que je ne regretterai pas.
Moment insolite, le passage dans l'immense cimetière de Robermont..
Ce lieu dédié aux repos des défunts peut se parcourir librement.. Il y faisait calme. La présence des marcheurs qui parfois s'arrêtaient pour admirer une tombe, ou qui émettaient de petits commentaires sur l'un ou l'autre monument funéraire, ne dérangeait en rien ce lieu de quiétude..

Et une découverte pour moi, le bois de La Chartreuse que je ne connaissais pas. J'en avais juste un vague souvenir à cause de la découverte d'un corps dans ce bois il y a quelques années..

Découvrez cette marche en photos. Quelques unes choisies mais elles sont toutes ici

DSC_0007.JPG

DSC_0012.JPG

DSC_0018.JPG

DSC_0022.JPG

DSC_0023.JPG

DSC_0024.JPG

DSC_0026.JPG

DSC_0028.JPG

DSC_0031.JPG

DSC_0036.JPG

DSC_0040.JPG

DSC_0044.JPG

DSC_0048.JPG

DSC_0050.JPG

DSC_0055.JPG

DSC_0065.JPG

DSC_0080.JPG

DSC_0095.JPG

DSC_0096.JPG

DSC_0099.JPG

DSC_0100.JPG

 

Écrire un commentaire