20/10/2016

A la découverte de Warsage

Warsage est une section de la commune belge de Dalhem située en Région wallonne dans la province de Liège.
Ce village se trouve à l'extrémité nord de la province à l'entrée du Pays de Herve.

Le nom de Warsage sut cité pour la première fois en 1164. C'était une dépendance du ban de Fourons-le-Comte faisant lui-même partie de Comté de Dalhem.

Ils s'installèrent au lieu-dit "La Moinerie", en y construisant une très grande ferme en quadrilatère, pour surveiller la construction de l'Abbaye de Val-Dieu, qui fut terminée en 1215. Un tunnel reliait La Moinerie à l'Abbaye.

Presentation0109.jpg

En 1215 également fut édifiée une tour servant à protéger les habitants des assauts des Ducs de Brabants, qui convoitaient les terres d'Outremeuse.

Le Comté tomba finalement en leurs mains en  puis ce furent les ducs de Bourgogne en 1396 puis les Habsbourg d'Espagne en 1477.
Ce n'est qu'à la fin du 16è que Warsage devint une seigneurie indépendante pouvant exercer pleinement les droits de justice.

Le village fut dévasté par les troupes hollandaises en 1648. Le Comté de Dalhem fut partagé entre les hollandais et les espagnols en 1661. Warsage resta espagnol.
En 1984, ce fut cette fois par les troupes françaises sous Louis XIV que le village fut incendié.
En 1785, le Comté fut rétrocédé à l'Autriche par le Traité de Fontainebleau.
A la révolution française fut définitivement dissout le Comté de Dalhem.

 

L'église Saint Pierre :

Au XIème siècle, l'église primitive (en bois et torchis) a été reconstruite en pierre, en style roman.
Transformation du chœur, début du XIIIème siècle en style gothique. Elle a été restaurée en 1731. La tour-refuge, un ancien donjon date de 1215. Elle a 5 niveaux où les habitants se réfugiaient en cas de danger.
Classement en 1936.

 

DSCN2190.JPG

http://www.mini-ardenne.be/poi.php?titre=Eglise+Saint-Pie...

Le château de Winnerotte.

Il date de la fin du XIXe siècle.Il a hébergé des blessés alliés à la fin de la seconde guerre mondiale. Je n'ai malheureusement pas trouvé de photos de ce château.

La gare :

Warsage était connu pour sa gare par laquelle le charbon de Trembleur était expédié. Le 6 mai 1905 le premier train de marchandises faisait la navette entre le charbonnage et la gare de Warsage. À partir de 1934, cette même ligne assurait également un service de trains légers qui faisaient office de transport de personnes et qui allaient jusque Fouron-le-Comte où il existe toujours un endroit appelé « A gene tram ».
Le 6 août 1914, les 89e et 90e régiment d'infanterie de l'armée impériale allemande y firent halte. 14 civils y furent passés par les armes et 25 maisons détruites par le feu. Ces faits inqualifiables s'ajoutent à la tristement célèbre liste des atrocités allemandes commises au début de l'invasion.

Le Perron de Warsage :

Ce perron-fontaine a été édifié en 1908 en l'honneur des bourgmestres Flechet qui, de père en fils, ont administré le village durant quatre générations.
Le premier Jean-François Flechet fut nommé maire en 1908 jusqu'en 1912. Warsage était encore sous régime français.
Ensuite Lambert Thomas Flechet a administré le village sous trois régimes différents : le français, le hollandais et l'indépendance.
Puis ce fut Jean Guillaume et Ferdinand Flechet.
Leur buste orne les quatre côtés du monument.
 

Perron_Warsage.jpg

Terminons ce post en parlant de la bière artisanale de Warsage.

3_bouteilles_bg.png

 

La blonde :

  Brassée avec un mélange de malt d’orge et de malt de froment, c’est une bière spéciale légère, titrant 6,5 % vol alcool.
Elle est vive et rafraichissante grâce à son côté acidulé. Une fine pointe d’amertume citronnée en fin de bouche est apportée par des houblons typiques.
C’est une bière vivante non filtrée et refermentée en bouteille : les levures en suspension et les protéines des céréales vont lui conférer son trouble naturel et lui assurer sa tenue de mousse exceptionnelle

La triple :

Bière brassée avec du malt pâle, c’est une vraie triple,  blonde forte et amère, titrant 8.5 % vol alcool. Bière caractérisée par des arômes de houblon et une amertume prononcée.
Blonde et brillante, elle a été clarifiée par une longue garde à basse température. Refermentée en bouteille, le sédiment de levure peut être consommée à part.

La brune :

  Bière brassée avec un mélange de malt d’orge et de malt caramélisé, c’est une bière brune forte dans le plus pur style des bières belges d’abbaye, titrant 9 % vol alcool.
Bière veloutée et moelleuse aux arômes de caramel et aux parfums de fruits blancs tels la banane et la pomme. Une légère amerturme finale vient équilibrer l'ensemble. Sa coloration bien cuivrée provient du malt caramélisé ainsi que de la cuisson sur flamme vive lors du brassage.

Bonne dégustation de ces bières si vous êtes de passage à Warsage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Les commentaires sont fermés.