24/06/2016

Vogelsang, au cœur du Parc naturel de l’Eifel et des lacs de la Rur

Ce dimanche 19 juin, rendez vous était pris dans le hall de la gare des guillemins à Liège.

Vogelsang


Une fois n'est pas coutume, j'ai participé à une activité proposée par le Groupe Découvertes.

Au programme de la journée...
Déplacement en train jusque la gare d'Aachen.

Vogelsang

Déplacement en bus jusque Vogelsang.

Vogelsang


Visite de l'ancien site militaire.

Vogelsang


Repas de midi et ensuite une promenade pédestre (plus ou moins 7 kms)

Vogelsang

agrémentée de jolis points de vue nous a conduit au barrage de l’Urft,

Vogelsang

en traversant l’ancien terrain de manœuvre de l’armée belge, devenu réserve naturelle.
Croisière sur le lac supérieur

Vogelsang

jusqu'à Einruhr

Vogelsang

en passant par Rurberg.
Retour en bus jusqu'à Aachen puis en train jusque Liège.

Quelques mots et photos sur Vogelsang.

Aujourd'hui, la place de Vogelsang est un lieu de mémoire active.

 Dans les années 1934 à 1936, sur un éperon de montagne boisé au-dessus du barrage de l’Urft, fut construit le premier échelon d'extension de la « forteresse de l’Ordre » Vogelsang, un centre de formation pour la nouvelle génération du parti des NSDAP. Le terme « Ordensburg » était le résultat de la volonté des chefs d'État et du Parti de se saisir de symboles forts de l'histoire allemande et de les réinterpréter idéologiquement.

Vogelsang

La forteresse de Vogelsang fut établie – à grands frais – sur une pente préparée préalablement selon le relief et devait être comprise comme symbole de la domination de l'État et du Parti sur la nature.

Le complexe construit de Vogelsang n'est nullement une forteresse médiévale d'altitude, mais bien une construction utilitaire moderne, en béton armé recouvert par des moellons ; le donjon fut utilisé comme réservoir d'eau. Les apprentis n’étaient pas non plus des membres d'un ordre dans le sens des communautés de chevalerie médiévales, mais des partisans fanatisés du système qui se qualifiaient eux-mêmes, de façon crâneuse et présomptueuse, de « Junker » (écuyers).

Vogelsang

Le passage à l’« Ordensburg » de Vogelsang ne constituait qu’une étape intermédiaire, d’une durée d'un an, au sein d’un cycle de formation réparti au total sur 3 ½ ans (et qu’aucun des 500 membres du parti admis annuellement a d’ailleurs mené jusqu’à son terme). Avec l'attaque des forces armées allemandes sur la Pologne le 1er septembre 1939, l’activité scolaire fut arrêtée ; les apprentis se présentaient au service militaire.

Après différentes affectations intermédiaires entre 1939 et 1944, entre autres comme bâtiment scolaire pour les écoles « Adolf Hitler », un genre de collège du parti, Vogelsang – resté quasiment indemne – tombait en février 1945 dans les mains des alliés en progression. Les bâtiments étaient abandonnés et furent pillés par la population souffrante des environs. La puissance occupante britannique créa en 1946 un camp d'entraînement militaire tout autour du terrain et aménagea les bureaux du commandant et la caserne. Sur ordre de l'administration militaire britannique, le village voisin de Wollseifen devait également être évacué.

En 1950, les forces armées belges prirent possession du site et lui donnèrent le nom de « Camp Vogelsang ». De nombreux nouveaux bâtiments naquirent ; Vogelsang devint bientôt camp d'entraînement de l'OTAN qui fut aussi utilisé par des unités de la Bundeswehr, l’armée de la R.F.A.

La fin de la « guerre froide » et la dissolution du « Pacte de Varsovie » conduisaient finalement à la décision de céder le site de Vogelsang au 31/12/2005.

Voici quelques photos de ce domaine militaire.

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

Vogelsang

 

Cette première partie du programme de la journée étant terminée, c'est le moment de se restaurer avant d'affronter la promenade pédestre qui ne sera pas de tout repos. Elle s'est avérée plus difficile qu'annoncée.

Le parcours emprunte une partie du champ de manœuvre utilisé par de nombreux militaires belges et étrangers.

Voici quelques photos de cette marche-promenade

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

 

Après la seconde guerre mondiale, le village de Wollseifen situé tout près du camp Vogelsang est réquisitionné par les forces anglaises (1er septembre 1946). Le terrain sera transféré à l'armée belge en 1950. Le village servira de camp d'entrainement en milieu urbain. Les bâtiments ont fort souffert des exercices militaires et certains doivent être abattus.

L'armée belge construit alors un faux village pour permettre aux militaires de se familiariser avec le combat de rues (c'était la période de la guerre au Kosovo). Il se compose de maisons non fonctionnelles avec des ouvertures sans fenêtres ni portes.

vogelsang

 

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

 

Nous descendons jusqu'au barrage

vogelsang

et ensuite jusqu'au ponton en bordure du Lac Supérieur afin de faire la traversée du lac afin de rejoindre un bus pour Aachen

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

vogelsang

 

Retrouvez toutes les photos de cette journée ici

                                     

 

Les commentaires sont fermés.